X
JPOD du 15 décembre
L'ENGDE vous accueille pour sa journée portes ouvertes digitale !
Je m'inscris
Restons en contact
L'ENGDE répond à toutes vos questions
Être recontacté
La comptabilité d’exercice, qu’est-ce que c’est au juste ?
Actualité publiée le 29 novembre 2021

Comptabilité d'exercice

La comptabilité d’exercice est une des méthodes utilisées par les experts-comptables afin de préparer les états financiers d’une structure. Il est aussi tout à fait possible de l’appliquer à une entité publique comme à une société privée. En quoi consiste-t-elle précisément ?

 

Préparer les états financiers selon la méthode de la comptabilité d’exercice

Traditionnellement, deux techniques sont utilisées afin d’élaborer les états financiers d’une société : la comptabilité de trésorerie et d’exercice. La méthode de la trésorerie permet de constater les revenus d’une structure quand les fonds sont effectivement reçus et les dépenses réellement payées. Dite aussi comptabilité de caisse, c’est une méthode simple, souvent utilisée dans les entreprises agricoles qui sont confrontées à de longs délais.

Avec la comptabilité d’exercice, les revenus de l’entreprise sont pris en compte dès que la vente a été conclue, que les fonds soient effectivement reçus ou non. Quant aux dépenses, elles sont aussi enregistrées au titre de l’exercice comptable de l’année en cours dès que la structure reçoit un bien ou un service et non quand elle les paie réellement.

Ainsi, avec la comptabilité d’exercice, une facture qui reste encore à payer figure dans les états financiers sous les éléments de passif. Quant aux sommes qui sont dues, elles s’inscrivent à l’actif. Cette technique permet donc de considérer les stocks, les amortissements et les variations d’inventaires. Elle rend compte avec justesse de la situation financière d’une entreprise à la clôture de l’exercice comptable.

 

Quand appliquer la technique de la comptabilité d’exercice ?

Les administrations publiques appliquent cette méthode afin d’obtenir une meilleure vision de l’évolution de leur situation. L’enregistrement des dépenses au moment de l’engagement de l’administration permet de s’assurer de toujours payer les fournisseurs ou les prestataires.

En ce sens, depuis 2001, les comptables de la Direction Générale des Finances Publiques sont obligés d’appliquer la méthode de la comptabilité d’exercice dans les comptes de l’État et des collectivités locales. En revanche, les écoles, les hôpitaux ou les gares peuvent avoir recours aux services d’un expert-comptable indépendant, qui appliquera la technique qu’il juge la plus appropriée.

Afin de se former aux méthodes de la comptabilité d’exercice, il est essentiel de suivre une formation professionnalisante. Cet apprentissage doit mener l’étudiant jusqu’à la fin de la filière de l’expertise-comptable et lui permettre de passer le DEC s’il le souhaite.

L’ENGDE propose à ses étudiants de se préparer à la passation des titres de l’expertise-comptable en bénéficiant de sa pédagogie axée sur l’acquisition de compétences pratiques. Les cours de ses formations Bachelor, Mastère et des séminaires de révision sont assurés par des professionnels du secteur en poste, qui ont à cœur de proposer un enseignement réellement basé sur les réalités de l’exercice de leur métier. Les étudiants apprennent ainsi à partir de cas pratiques et grâce à des stages réguliers au sein des entreprises partenaires de l’établissement.

 

C’est en accumulant de l’expérience professionnelle que l’expert-comptable saura aisément choisir quelle méthode il appliquera à la comptabilité de ses clients. En effet, en fonction de son secteur d’activité, les techniques comptables peuvent varier.

200