X
Brochure ENGDE
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Live étudiants 16/06
Echangez avec nos étudiants le 16/06 à 18h30 !
Je m’inscris
Une question ?
L'ENGDE vous recontacte !
Etre recontacté
Financement du permis de conduire : une aide précieuse
Actualité publiée le 15 février 2022

financement permis

 

L’État a mis en place il y a maintenant 3 ans une aide de 500€ pour les apprentis qui souhaitent passer leur permis de conduire. Un coup de pouce pour aider financièrement de nombreux jeunes en France, mais soumis à plusieurs conditions.

Une aide de 500€ pour financer le permis de conduire. L’État propose ce coup de pouce à tous les apprentis depuis le 1er janvier 2019. Mais cette enveloppe forfaitaire versée en une seule fois est soumise à plusieurs conditions. Pour en bénéficier, il faut :

  • être âgé d’au moins 18 ans
  • être en contrat d’apprentissage au moment de la demande
  • être engagé dans la préparation des épreuves du permis B
  • ne pas avoir bénéficié de cette aide par le passé, via un autre centre de formation d’apprentis par exemple

 

Une fois ces conditions remplies, l’étudiant va pouvoir commencer à remplir son dossier et rassembler les documents nécessaires à l’obtention de cette aide. Pour bénéficier de cette dernière, il faut envoyer les éléments suivants à Alice Padioleau :

  • Formulaire de demande d’aide complété et signé par l’apprenti
  • Une copie recto verso de la pièce d’identité de l’apprenti en cours de validité (carte nationale d’identité ou passeport ou titre de séjour).
  • Le devis ou la facture de l’école de conduite, datant de moins de 12 mois par rapport au jour de la demande d’aide, et précisant qu’il/elle concerne la préparation du permis B.
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB/IBAN).
  • N° d’enregistrement du contrat d’apprentissage.

 

Quand faire la demande ?

Il est possible de demander cette aide avant d’avoir débuté les séances de code de la route. Ce montant peut servir pour verser l’acompte à l’auto-école par exemple. Le devis ou le contrat signé avec l’auto-école fait foi de l’engagement de l’apprenti dans la préparation de son permis. La demande peut également être faite pour rembourser les frais déjà engagés pour financer le permis. Pour cela, une facture de l’auto-école datant de moins de 12 mois est nécessaire. Si elle est plus ancienne et que le permis est déjà obtenu, il est impossible de bénéficier de l’aide.

 

De nos jours, le fait d’être titulaire du permis de conduire est un réel atout. Il apporte des avantages à son détenteur comme un gain de mobilité, et donc en autonomie. Dans certaines zones de France, il peut s’avérer presque obligatoire pour trouver un contrat d’apprentissage. Mais l’obtenir a un coût. Si l’examen est désormais gratuit, toute sa préparation représente un budget conséquent. D’après une enquête datant de 2016 et réalisée par l’UFC Que Choisir, le coût national moyen du permis de conduire s’élevait à 1804€, en incluant les heures de conduite supplémentaires aux 20h réglementaires. Voilà pourquoi l’aide de 500€ proposée par l’État peut se révéler très précieuse pour nombre d’apprentis français.

200