X
Brochure ENGDE
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Live ambassadeurs
Venez échanger avec des étudiants de l'ENGDE !
Je m’inscris au live du 26.01 à 18h30
Restons en contact
L'ENGDE répond à toutes vos questions
Être recontacté
Trésorier : un métier à haute responsabilité
Actualité publiée le 13 janvier 2022

trésorier

Le rôle du trésorier dans une entreprise est primordial. C’est lui qui se charge de la gestion des liquidités d’une société. Il est donc indispensable au bon fonctionnement de n’importe quel établissement. Ce poste existe principalement dans les grandes entreprises, disposant ou non de filiales à l’étranger, et les PME à vocation internationale. Au sein des structures plus modestes, quand la fonction n’existe pas, c’est généralement le responsable comptable qui s’occupe de la gestion des liquidités et de la vérification du fond de trésorerie.

 

Des missions pointues et diverses

Les missions du trésorier ne se résument pas uniquement au contrôle de l’argent disponible dans une entreprise. Plusieurs autres tâches lui sont dédiées. Il doit par exemple s’assurer que la société est solvable et qu’elle dispose en permanence d’un fond de roulement suffisant pour son fonctionnement quotidien. L’analyse des positions bancaires des différents comptes de l’entreprise, le contrôle des flux financiers entrants et sortants, l’établissement des prévisions de trésorerie et l’analyse des écarts… Toutes ces missions font partie du travail d’un trésorier.

Au-delà de ces tâches de contrôle et de surveillance, ce métier conduit également le trésorier à placer avec justesse et efficacité l’argent de l’entreprise. Une tâche qui s’effectue en étroite collaboration avec les organismes bancaires et financiers. Afin de ne pas mettre en danger les finances de l’entreprise, le trésorier analyse les risques liés aux choix des placements ou des emprunts, et s’assure de la sécurité des transactions.

De nouvelles missions peuvent aussi s’offrir au trésorier, car des évolutions de carrière sont possibles. Le trésorier peut évoluer vers un poste de responsable trésorerie groupe. A terme, les postes de directeur financier, directeur administratif et financier voire de directeur général peuvent lui être proposés.

 

De nombreuses qualités requises

Le métier de trésorier requiert de nombreuses qualifications. Pour cet emploi, il faut bien sûr disposer de solides connaissances et compétences en matière de gestion financière et de droit des affaires. La réactivité, la rigueur et la précision sont autant de qualités dont doit disposer le trésorier. Il devra également être diplomate, bon communicant et avoir une certaine aisance relationnelle car il sera souvent amené à travailler avec différents interlocuteurs, que cela soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’entreprise. La maîtrise de l’anglais est également primordiale, et plus particulièrement tout le vocabulaire de l’anglais des affaires.

En début de carrière, le salaire annuel brut d’un trésorier émarge entre 36000€ et 48000€. La rémunération pourra ensuite être revalorisée, et peut être différente entre plusieurs individus, car elle varie en fonction de l’expérience, de la taille de l’entreprise et de l’existence ou non de filiales. S’il s’agit d’un trésorier senior, son salaire est généralement compris entre 66000€ et 80000€ brut par an.

Le métier de trésorier nécessite au minimum un bac + 5 en finance, commerce, gestion et comptabilité. Un master finance, un diplôme d’école de commerce option finance ou bien un DSCG, voici quelques exemples de formations qui permettront de devenir trésorier.

 

L’ENGDE est une école qui propose à ses élèves de suivre le cursus du DSCG. Ce diplôme d’état relatif aux métiers de la comptabilité sanctionne 5 années d’études après le baccalauréat en conférant au lauréat le grade de Master. Une fois diplômé, l’étudiant verra de nombreuses perspectives se présenter à lui, comme celle de devenir trésorier par exemple. L’école propose également un Mastère Finance, plus spécialisé.

200