X
Restons en contact
L'ENGDE répond à toutes vos questions
Être recontacté
Comptabilité : quelles compétences pour traiter les dossiers RSE ?
Actualité publiée le 9 février 2021

RSE

Aujourd’hui, la société et les institutions exigent que les acteurs économiques renforcent leur responsabilité sociétale. Dans un futur proche, l’expert en comptabilité sera donc au cœur de nouvelles exigences pour les entreprises, notamment en ce qui concerne la communication sur sa performance et son analyse en vue des objectifs de développement durable.

 

De nouveaux champs d’action en comptabilité

Un rapport RSE (ou rapport de responsabilité sociale d’entreprise) est un document publié périodiquement par les entreprises. Il permet de rendre compte de ses actions et de ses résultats en ce qui concerne leur responsabilité sociale.

A l’heure actuelle, l’entreprise est donc amenée à totalement se repenser en fonction de nouvelles formes d’exigence. Dans ce contexte, l’expert-comptable a un rôle déterminant à jouer, car il doit repenser ses actions et son rôle au sein de l’accompagnement de sa société.

Via le RSE, de nouveaux challenges semblent alors se dessiner pour l’expert en comptabilité, car la société de demain devra davantage se reposer sur l’humain et sur la viabilité de l’économie.

Parmi ces nouveaux champs d’action, l’expert-comptable peut notamment se charger d’obtenir des attestations d’éco-organismes, d’effectuer des bilans carbone (qui sont obligatoires dans les entreprises de plus de 500 personnes), de conseiller ses clients sur des politiques permettant des économies d’énergie, de réfléchir à des dispositifs d’accueil pour les travailleurs en situation de handicap, de s’enquérir de la mixité de son entreprise…

Il peut également intervenir pour la réalisation de cartographies des risques, donner des conseils sur des investissements verts ou sur les différentes cartes liées à l’écologie, etc.

 

Un rôle central

Aujourd’hui, les normes comptables évoluent progressivement, car elles se doivent de prendre davantage en considération les responsabilités sociales des entreprises !

 

Concrètement, la RSE en comptabilité prévoit donc une obligation de produire un rapport sur la comptabilité extra-financière d’une entreprise : il peut notamment inclure ses engagements sociétaux sur l’économie circulaire, la lutte contre le gaspillage alimentaire…

Pour traiter les dossiers RSE dans les meilleures conditions, les experts-comptables doivent donc attester d’un champ de compétence élargi. Indépendamment de leurs qualifications relatives à la comptabilité, ils doivent avoir de nombreuses connaissances sur les normes en vigueur dans des domaines très variés (écologie, social, etc.) , et pouvoir les mettre en application dans des mises en situation concrètes.

A ce titre, certaines écoles de la finance et de l’expertise comptable, comme l’ENGDE, proposent différentes formations exclusivement dédiées aux métiers de la comptabilité et à leurs évolutions,  qui permettront à l’étudiant d’être parfaitement à l’aise dans le traitement des dossiers RSE !

 

Les experts-comptables d’aujourd’hui ont donc pour vocation d’occuper un rôle plus central au sein des politiques responsables des sociétés. Grâce à leurs nombreuses connaissances, ils doivent leur fournir un accompagnement sur le long terme, afin d’obtenir un impact sociétal positif.

200