X
JPOD du 3 novembre
L'ENGDE vous accueille pour sa journée portes ouvertes digitale !
Je m'inscris
Restons en contact
L'ENGDE répond à toutes vos questions
Être recontacté
Comment réussir le DCG ?
Actualité publiée le 5 février 2021

révision

Le DCG est un diplôme qui confère le Grade de Licence (Bac+3), son obtention n’est pas chose aisée. Il convient donc de bien s’y préparer mais également d’être stratégique.

 

Pourquoi devoir être stratégique ?

Le DCG se compose de 13 UE (Unités d’enseignement), généralement la formation dure 3 ans et l’étudiant se prépare à 4 épreuves chaque année. Cependant, les notes des différentes UE se compensent entre elle. Ainsi un candidat peut décider de ne pas repasser une épreuve dès lors qu’il a obtenu une note supérieure à 6 à l’inverse un candidat ne peut repasser une épreuve dès lors qu’il a obtenu une note au moins égale à 10. Ainsi, il est conseillé aux étudiants de ne passer l’anglais qu’à l’issue de la troisième année, de manière à prendre le temps de progresser. C’est d’ailleurs pour cela que l’ENGDE propose des cours d’anglais sur les trois années du DCG.

 

Comment bien se préparer ?

Bien évidemment, comme pour tout examen, il convient de travailler régulièrement et de ne pas « bachoter » quelques jours avant les épreuves.  Ce travail passe donc par la relecture des cours, il est ainsi conseillé de réaliser des fiches . . . Celles-ci présentent un double intérêt, elle permette d’assimiler le cours mais également de gagner en efficacité lors de la période de révision.

La réussite au DCG passe par un entrainement régulier. Il convient ainsi de refaire régulièrement ses exercices de manière à acquérir des automatismes et à gagner en rapidité. Les épreuves juridiques telles que le droit social ou le droit des sociétés nécessite non seulement des connaissances mais également une excellente maitrise de la méthodologie. C’est pourquoi il faut également s’entrainer sur les annales. Attention cependant à ne laisser aucun point du programme de côté. Ce n’est pas parce que certains points sont rarement abordés dans les épreuves qu’ils ne le seront jamais. Enfin, le jury de DCG appréciera toujours un candidat qui apportent des réponses structurées et donc nécessairement plus claire. Il ne faut pas non plus négliger la présentation de sa copie… et l’orthographe ! ! !

 

Et l’examen

Il est conseillé de préparer ses affaires (pièce d’identité, convocation, montre) la veille de l’examen afin de ne pas avoir de stress supplémentaire le matin de l’épreuve. Un détail, qui peut avoir son importance, ne pas oublier de vérifier les piles de sa calculatrice.

Pendant l’épreuve il est important de bien gérer son temps. Pour cela à l’ENGDE, nous proposons plusieurs fois par an aux étudiants des examens blancs, c’est-à-dire des épreuves en conditions réelles.

En revanche ne pas confondre efficacité et précipitation, il est vivement conseillé de lire le sujet en entier et de ne pas se « jeter » sur la première question. Un dernier conseil . . . faire la course aux points peut être une bonne stratégie, pour cela il faut privilégier les questions qui comptent le plus de points et sur lesquelles vous vous sentez le plus à l’aise.

 

Bon courage !

200