X
JPOD du 15 décembre
L'ENGDE vous accueille pour sa journée portes ouvertes digitale !
Je m'inscris
Restons en contact
L'ENGDE répond à toutes vos questions
Être recontacté
Formation comptable : préparer son DCG
Actualité publiée le 2 novembre 2021

préparer son DCG

Le DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) est un diplôme d’Etat dans le domaine de la comptabilité et de la gestion. Il peut être obtenu à l’issue de trois années d’études supérieures après le baccalauréat, et confère le grade de licence à son détenteur. Quelles sont les clefs pour bien préparer son DCG ?

 

 

Préparer son DCG grâce à une formation spécifique

L’obtention du DCG représente la première étape importante de la filière d’expertise comptable. La réussite de ce diplôme permet ensuite de se préparer au passage du DSCG (le Diplôme Supérieur de Comptabilité Générale, de Niveau bac +5), puis du DEC (le Diplôme d’Expertise Comptable, de niveau bac +8).

L’examen du DCG se divise en 13 épreuves obligatoires (12 écrits +1 oral), et il est aussi possible de s’inscrire à une épreuve facultative de langue étrangère (autre que l’anglais) pour éventuellement gagner des points. Ces épreuves exigent de posséder des connaissances pointues dans des disciplines variées (en économie et en droit fiscal par exemple), et c’est pour cela qu’il est vivement conseillé de préparer son DCG via une formation spécialisée.

 L’ENGDE par exemple, propose un cursus exclusivement consacré à la préparation des différents diplômes de la filière comptable : l’étudiant peut donc s’y inscrire pour préparer son DCG dans les moindres détails, et s’il le souhaite, il pourra poursuivre sa formation pour la préparation de son DSCG.

 

 

Une organisation irréprochable

Dès la première année de préparation au DCG, l’étudiant doit faire preuve d’une assiduité et d’un sérieux irréprochables, car les enjeux de cette période sont déterminants. C’est en effet à ce moment-là que l’étudiant doit acquérir toutes les bases nécessaires à l’univers de la comptabilité, et ce socle de connaissances lui sera indispensable pour la poursuite de sa scolarité. Il ne doit donc pas hésiter à poser des questions aux différents intervenants lorsqu’il a des doutes sur la compréhension d’un sujet, ou sur sa méthodologie de révisions. 

Pour l’étudiant désireux de mettre toutes les chances de son côté, il est préférable de contrôler ses connaissances en réalisant fréquemment des cas pratiques : c’est le meilleur moyen de s’assurer qu’un module a bien été assimilé. Par ailleurs, il faut savoir que le fait de noter rapidement ses cours sur ordinateur est rarement suffisant pour bien préparer son DCG. L’étudiant peut donc les reprendre en les synthétisant sur papier, car c’est l’occasion idéale de se remémorer leur contenu !

Pour valider son DCG, l’étudiant doit également suivre un stage en entreprise d’une durée minimale de 8 semaines. Il ne faut surtout pas négliger l’importance du rapport de stage, et pour ne rien oublier, il est conseillé d’entamer sa rédaction le plus tôt possible ! Là encore, l’étudiant ne doit pas hésiter à solliciter ses intervenants pour l’aider à bien définir le choix de son sujet, de sa problématique ou de son plan.

 

L’obtention du DCG exige donc de faire l’objet d’une préparation rigoureuse de la part du candidat, qui doit montrer beaucoup de sérieux et d’organisation. Indépendamment de ce savoir-être, il doit maîtriser de nombreuses connaissances propres à la gestion et à la comptabilité. Pour cette raison, il est préférable de préparer ce diplôme au sein d’un établissement spécialisé.

200