X
JPOD du 3 novembre
L'ENGDE vous accueille pour sa journée portes ouvertes digitale !
Je m'inscris
Restons en contact
L'ENGDE répond à toutes vos questions
Être recontacté
Comment les Fintech révolutionnent-elles la comptabilité ?
Actualité publiée le 25 janvier 2021

Fintech

Contraction des termes « finances » et « technologies », la Fintech vient aujourd’hui bouleverser les métiers de la comptabilité, qui sont largement améliorés grâce aux différentes avancées technologiques.

 

Un nouveau visage de la profession

D’après une étude menée par l’Université d’Oxford en 2014, la profession d’expert-comptable incarnerait le deuxième métier le plus susceptible d’être automatisé dans un futur proche, avec au total 94 % de probabilités.

En effet, les experts en comptabilité ont récemment vu leur métier muter pour totalement se digitaliser. La plupart de leurs documents sont par exemple dématérialisés et produits automatiquement par des logiciels spécifiques, ils dispensent souvent leurs conseils à distance, et l’analyse de leurs données comptables est grandement facilitée par des outils qui les aident à mieux synthétiser.

En d’autres termes, les métiers de la comptabilité connaissent de très nombreuses mutations avec les Fintech. Les experts-comptables sont loin d’être remplacés par des machines, mais ils travaillent aujourd’hui différemment. Il est par exemple de plus en plus fréquent qu’ils exercent en télétravail ou au sein de centres d’appels, afin d’apporter leur aide aux usagers sur l’utilisation de divers logiciels de comptabilité. Par ailleurs, leurs expertises sont sensiblement simplifiées,  car ils peuvent désormais utiliser des softwares spécifiques à la saisie automatique des données comptables.

 

Moins de formalités pour plus d’expertise

Avec les Fintech, les métiers de la comptabilité sont donc secondés par de nombreuses machines, qui leur permettent l’automatisation de multiples tâches, autrefois longues et fastidieuses.

Pour compenser, l’expert-comptable peut désormais diversifier ses tâches de travail, car il n’est plus contraint de perdre du temps à faire des saisies. Il peut par exemple concentrer ses efforts sur des projets plus généraux, en relation avec la fiscalité de son cabinet. Il n’est donc plus uniquement un spécialiste des chiffres, mais un véritable spécialiste du domaine comptable, capable d’apporter une valeur ajoutée à sa société.

Bien que certains traduisent ce phénomène comme un risque de disparition de la profession, les Fintech ont en réalité permis de révolutionner les métiers de la comptabilité. Leurs tâches quotidiennes sont en effet simplifiées, mais en contrepartie, ils peuvent se positionner en tant que véritables experts de ce domaine, en se focalisant notamment sur l’audit et les conseils.

Dans ce contexte, les compétences à maîtriser pour exercer dans le secteur de la comptabilité sont logiquement amenées à évoluer. Il convient par exemple de savoir utiliser de nombreux logiciels de gestion pré-comptable, de production comptable, ou encore de data visualisation. Pour se former à cette profession en pleine mutation, le suivi d’un cursus spécifique est donc indispensable : certains établissements spécialisés, tels que l’ENGDE, proposent à ce titre différentes formations destinées à la préparation des diplômes comptables supérieurs ! 

 

Les Fintech ont donc permis aux experts-comptables d’évoluer vers une profession surtout axée sur les conseils d’experts, en les libérant de nombreuses formalités administratives. En contrepartie, il est désormais impératif pour les professionnels de la comptabilité de se former à de nouveaux outils.

200