Comment et pourquoi devenir auditeur financier ?
Actualité publiée le 22 mai 2023

auditeur financier engde

L’auditeur financier est le garant des bonnes pratiques en matière de gestion comptable et financière d’une entreprise. Il s’assure que les comptes annuels sont sincères et fidèles. L’auditeur financier s’assure également de la fiabilisation des circuits d’information. Il est donc, à ce titre, en lien avec les différents services de l’entreprise. Lorsqu’il exerce son activité en interne, il aura en charge la rédaction des procédures et la réalisation de mission d’audit. Lorsque la mission est exercée en externe, l’auditeur aura en charge une mission visant à la certification des comptes qui engagera sa responsabilité ou celle du cabinet d’audit pour lequel il officie.

 

Que fait l’auditeur financier au quotidien ?

 

De manière générale, l’auditeur financier est amené à travailler avec tous les services de l’entreprise bien qu’il orientera une partie de sa mission sur les services administratifs et financiers. Dans le cadre de ses fonctions il sera amené à valider les procédures en place dans l’entreprise (qui fait quoi et comment ?) de manière à éviter les erreurs, les malversations ou les procédures qui pourraient générer des risques pour l’entreprise. À l’heure de la digitalisation, l’auditeur financier sera donc amené, notamment, à pratiquer un audit des systèmes d’information.

Lorsque ce métier est exercé en externe, c’est-à-dire au sein d’un cabinet d’audit, sa mission correspond donc à une mission de certification ou une mission de commissariat aux comptes. L’auditeur procédera donc à un examen de la comptabilité, des états de synthèses fournis. Afin de fiabiliser l’information financière produite il pourra ainsi être amené à réaliser des sondages ou des opérations de circularisations auprès de l’entreprise, à vérifier le stock physique de l’entreprise, etc.

 

Quelles sont les qualités nécessaires pour être auditeur financier ?

 

L’auditeur financier doit donc être doté d’un solide bagage technique car il doit maitriser l’ensemble des règles comptables du Plan Comptable Général (PCG), mais également les normes IFRS (International Financial Reporting Standards) qui permettent d’obtenir un système comptable uniforme entre les différents pays du monde. Il doit également maitriser des règles fiscales en perpétuelle mutation, il doit pour se faire, être curieux mais également être aguerri aux techniques de veille juridique et économique. Comme évoqué précédemment à l’heure de la digitalisation et à celle de la mise en place de la facture électronique, l’auditeur financier doit être à l’aise avec les systèmes d’information.

Outre ses compétences techniques, l’auditeur financier devra être doté d’un excellent relationnel. En effet, s’il exerce ses fonctions en externe, il devra être capable de s’adapter à toutes les structures dans lesquelles il exercera ses missions et aux personnes avec lesquelles il échangera dans l’optique d’obtenir les réponses nécessaires au bon accomplissement de celles-ci. Un bon relationnel facilitera également les missions de l’auditeur financier s’il travaille en interne car il sera amené à rédiger des procédures. Ainsi les processus de validation et leur application aux membres des différents services seront facilitées.

Enfin, l’audit est un travail d’équipe. L’auditeur financier devra donc faire preuve de compétences managériales et organisationnelles afin d’avoir une équipe efficace, et capable de mener à bien sa mission dans les délais impartis.

 

Pourquoi devenir auditeur financier ?

 

Être auditeur financier, c’est être assuré de ne jamais s’ennuyer, de mener à bien des missions diverses et variées mais aussi d’échanger avec les différents services de l’entreprise. En effet, bien que l’objectif de sa mission soit d’assurer la fiabilité de l’information financière, l’auditeur financier s’intéresse à tous les départements de l’entreprise. S’il exerce ses fonctions en externe, l’auditeur sera amené à réaliser ses missions dans des secteurs d’activité très différents dont il devra appréhender tant les marchés et modes de fonctionnement que les spécificités comptables, financières et fiscales.

Les auditeurs financiers doivent donc posséder de solides compétences techniques, être de bons communicants et être dotés d’un excellent relationnel ce qui en fait des professionnels très recherchés sur le marché du travail.

 

Comment devenir auditeur financier ?

 

L’auditeur financier doit maitriser des connaissances et des compétences comptables, financières, juridiques, et également en matière de management des systèmes d’information. La filière d’excellence pour exercer cette fonction est donc le DSCG, 2ème étape du programme expertise comptable auquel prépare l’ENGDE. Il est également possible d’exercer cette fonction grâce au Mastère Audit, Contrôle et Comptabilité qui va conférer à son titulaire toutes les connaissances nécessaires grâce aux nombreux séminaires thématiques.

Des postes d’auditeurs juniors seront également accessibles aux titulaires d’un DCG ou encore avec les Bachelors Audit, Conseil et Finance et Responsable de Mission en Cabinet d’Expertise Comptable deux formations certifiantes inscrites au RNCP proposées par l’ENGDE.

200