Quelles études pour devenir expert-comptable ?
Actualité publiée le 10 mars 2023

expert comptable

Crédit photo : Tima Miroshnichenko

Devenir expert-comptable requiert de suivre des études longues et très techniques. Filière d’exception, en quoi consiste un parcours d’apprentissage classique et comment s’assurer de faire carrière à son tour ?

Pourquoi choisir de faire des études pour devenir expert-comptable ?

Devenir expert-comptable, c’est choisir un métier du conseil, de l’accompagnement, de la fiscalité et du développement des entreprises. La filière embauche massivement : l’Ordre des experts-comptables dénombre plus de 21 000 experts-comptables et 22 000 cabinets spécialisés.

Exercer comme expert-comptable permet de multiplier les missions et de bénéficier d’un quotidien professionnel riche et varié. Ce professionnel prend quotidiennement en charge plusieurs tâches : supervision de la comptabilité de ses clients, questionnements économiques, juridiques et sociaux, pilotage d’entreprise ou développement des portefeuilles d’actifs de ses partenaires, etc.

Un bon expert-comptable est donc à l’aise avec les chiffres, l’outil logiciel, la relation client et l’administratif. C’est un professionnel rigoureux, agréable et qui fait preuve d’un fin esprit d’analyse et de synthèse qu’il met au service de sa structure ou de ses clients.

Il s’agit par ailleurs d’un métier d’exception qui offre une rémunération très attractive : en début de carrière, le salaire d’un expert-comptable se situe à environ 35 / 40 K€ annuels. Un senior peut avoir un salaire compris entre 60 et 70 K€, tandis qu’un indépendant ou un associé de cabinet peut voir grimper sa rétribution à presque 100 K€ annuels bruts.

Les études de l’expertise comptable sont par ailleurs caractérisées par leur dimension pratique. Les étudiants stagiaires apprennent au contact des professionnels et sur le terrain, ce qui garantit une insertion professionnelle à l’obtention de ses diplômes.

Quel baccalauréat privilégier pour faire des études d’expert-comptable ?

On conseille généralement aux étudiants désireux de faire des études pour devenir expert-comptable d’obtenir un baccalauréat des filières classiques (S, ES ou L). Cependant, les bacs STG et CFE comprennent de nombreux modules d’apprentissages de la comptabilité et de la gestion d’entreprise, qui sont les bienvenus pour réussir son parcours dans l’expertise comptable.

Sachez également que grâce aux systèmes de passerelles de l’enseignement supérieur, il est possible d’intégrer un parcours dans l’expertise comptable quel que soit son baccalauréat. Ce qui importe, ce sont les conditions d’accès propres à chaque école de préparation aux diplômes.

En effet, les experts-comptables doivent obtenir des diplômes officiels qui sont organisés par l’État. Il est possible de se préparer aux tests au sein des écoles spécialisées en gestion, expertise comptable et finance. Ces établissements ont chacun leur politique propre d’accessibilité : certains demandent un baccalauréat spécifique, d’autres avec mention, etc.

Devenir expert-comptable : des études longues

La filière de l’expertise comptable est une discipline d’exception, caractérisée par l’excellence. Le parcours d’études pour devenir expert-comptable se déroule par conséquent en 8 ans après l’obtention d’un baccalauréat.

Ce parcours d’études en huit ans est jalonné par trois grands diplômes : le DCG, le DSCG et le DEC. Les deux premiers titres consistent en des études théoriques (l’alternance reste toujours une option). Puis, après l’obtention de sa cinquième année d’études, l’étudiant expert-comptable doit effectuer trois années de stage professionnel obligatoire (qui est la condition pour obtenir le DEC).

Les études d’expert-comptable : zoom sur les trois diplômes d’État

La filière de l’expertise comptable comprend trois diplômes officiels. Ces titres bénéficient d’examens organisés par l’État, il s’agit de certifications obligatoires pour pouvoir, un jour, devenir expert-comptable.

Le premier diplôme, le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) se déroule en trois ans et permet d’accéder au niveau licence. Pour obtenir ce titre, il est important de suivre un accompagnement qui comprend l’étude du management, de l’économie, de la gestion, de la comptabilité et du droit du travail, notamment.

Avec l’obtention du DCG, l’étudiant qui souhaite poursuivre ses études dans l’expertise comptable peut candidater à l’obtention du DSCG. Le diplôme s’obtient suite à une formation de deux ans et offre à ce titre un niveau de grade mastère. C’est l’occasion d’approfondir ses connaissances, mais également d’élargir sa vision de la filière comptable : découverte des techniques de l’audit, des principes du système financier, etc.

Le DEC, le diplôme d’expertise comptable, est dernier diplôme à obtenir. Il consiste en trois ans d’études pratiques au sein d’un cabinet reconnu. Le stage est rémunéré et permet d’obtenir une attestation pour s’inscrire à l’examen. Les tests du DCE consistent en trois épreuves :

– Une soutenance orale de son mémoire de stage face à un jury de professionnels.

– Une épreuve écrite sur la révision contractuelle et légale des comptes.

– Une épreuve écrite sur la réglementation professionnelle et la déontologie.

L’obtention du DEC est une condition obligatoire pour pouvoir s’inscrire au tableau de l’Ordre des experts-comptables.

Il n’est pas obligatoire de passer chaque diplôme de l’expertise comptable à la suite. On peut exercer quelques années après l’obtention du DSCG puis décider de faire évoluer ses compétences professionnelles en préparant le DEC. Certaines écoles spécialisées proposent d’ailleurs des séminaires de formation au diplôme spécialement aménagés pour les professionnels.

Se former pour obtenir des diplômes et devenir expert-comptable

Obtenir des diplômes pour devenir expert-comptable requiert bien évidemment de suivre une formation spécialisée. Ce type de cursus est proposé en université publique et en école privée.

Les établissements spécialisés proposent des accompagnements complets, qui bénéficient souvent de la présence d’enseignants aguerris et issus du milieu professionnel. Si leurs frais de scolarité sont parfois élevés, il est possible de bénéficier de financements spécifiques : prêts avantageux auprès d’établissements bancaires partenaires, prise en charge d’une partie des coûts par une entreprise d’accueil (dans le cadre de l’alternance), etc. Ces frais permettent aux établissements de proposer à leurs étudiants un cadre d’apprentissage d’exception : locaux entretenus, apprentissage sur les derniers logiciels professionnels, séminaires et animations, etc.

L’ENGDE, école spécialisée en gestion et expertise comptable, propose d’accompagner ses étudiants tout au long de la filière comptable : du DCG au DEC. La pédagogie de l’établissement, caractérisée par son haut niveau académique et son rythme en alternance, offre aux étudiants de véritablement se former aux examens d’État pour devenir expert-comptable.

Devenir expert-comptable est une idée très judicieuse afin de s’assurer un emploi stable et une rémunération élevée.

200