La comptabilité des entreprises en difficulté (DCG/DEC)
Actualité publiée le 14 septembre 2023

La comptabilité des entreprises en difficulté est un domaine essentiel de la comptabilité et de la gestion, et il est souvent abordé dans le cadre du DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) et du DEC (Diplôme d’Expertise Comptable) en France. Voici un aperçu de certains des aspects clés liés à la comptabilité des entreprises en difficulté dans ces programmes.

comptabilite-entreprise-difficules-engde-article

 

Diagnostic financier

 

Le premier aspect de la comptabilité des entreprises en difficulté consiste à effectuer un diagnostic financier complet. Cela implique l’analyse des états financiers de l’entreprise pour identifier les signes de détresse financière, tels que des ratios financiers défavorables (liquidité, endettement, rentabilité), des pertes récurrentes, des flux de trésorerie négatifs, etc.

 

Plan de redressement

 

Une fois les problèmes financiers identifiés, le comptable ou l’expert-comptable doit élaborer un plan de redressement pour l’entreprise en difficulté. Ce plan peut inclure des mesures telles que la réduction des coûts, la renégociation des dettes, la recherche de nouvelles sources de financement, etc.

 

Audit spécifique

 

Dans certains cas, il peut être nécessaire de mener un audit spécifique pour évaluer la situation financière de manière plus approfondie. Cela peut être requis par les parties prenantes, les actionnaires, les créanciers ou les autorités réglementaires.

 

Traitement comptable

Les normes comptables spécifiques peuvent s’appliquer aux entreprises en difficulté. Il est important de comprendre comment comptabiliser les ajustements nécessaires pour refléter correctement la situation financière de l’entreprise dans les états financiers.

 

Responsabilités légales et éthiques

 

La comptabilité des entreprises en difficulté soulève souvent des questions légales et éthiques. Les professionnels de la comptabilité doivent être conscients de leurs obligations légales et éthiques envers les parties prenantes, notamment en ce qui concerne la communication des informations financières.

 

Rôle de l’expert-comptable

 

Dans le cadre du DEC, les experts-comptables ont un rôle à jouer en conseillant les entreprises en difficulté et en aidant à élaborer des plans de redressement. Ils peuvent également être sollicités en tant qu’administrateurs judiciaires dans le cadre de procédures de sauvegarde ou de redressement judiciaire.

 

Veille réglementaire

 

Comme les règles et les normes comptables évoluent, il est essentiel pour les professionnels de la comptabilité de rester à jour sur la réglementation en vigueur et les meilleures pratiques dans le domaine de la comptabilité des entreprises en difficulté.

Il faut noter que la comptabilité des entreprises en difficulté est un domaine complexe et exigeant qui nécessite une solide expertise en comptabilité et en gestion. Les étudiants préparant le DCG et le DEC reçoivent généralement une formation approfondie dans ce domaine pour être en mesure de gérer efficacement les situations de crise financière au sein des entreprises.

ENGDE, la grande école de comptabilité et de gestion forme les futurs professionnels du secteur au diplôme d’expertise comptable. C’est en huit ans que se déroule une formation d’Expert-Comptable, cinq ans pour l’obtention du niveau Mastère puis, trois années passées en stage professionnel, nécessaires à la passation du DEC. Alors n’hésitez plus, inscrivez-vous aux portes ouvertes de l’école pour rencontrer la directrice, les professeurs et étudiants de l’école.

200