Contrôleur de gestion

Également appelé « responsable de la planification et de la gestion », le Contrôleur de gestion assure, comme son titre l’indique, un contrôle permanent sur les budgets de l’entreprise. Il réalise les budgets prévisionnels et élabore les outils nécessaires au suivi des résultats. Le contrôleur de gestion fournit des instruments de gestion de l’activité globale, d’un service en particulier ou d’une unité de production auprès de la direction générale ou financière de l’entreprise.

 

Le Contrôleur de gestion participe à la définition des objectifs et met en place un plan prévisionnel. Il peut également être amené à réaliser des études économiques et financières.

Les missions du Contrôleur de gestion

Les missions du contrôleur de gestion sont plus ou moins étendues selon l’entreprise dans laquelle il travaille. Ainsi, dans les PME, le métier de contrôleur de gestion inclut également d’autres fonctions comme la comptabilité, la finance, l’administration… Dans les grandes entreprises, la fonction est plus spécialisée.

Les qualités requises pour exercer le métier de contrôleur de gestion

  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Esprit critique
  • Capacité d’organisation
  • Capacité de planification
  • Bonnes qualités relationnelles

Les diplômes requis pour exercer le métier de contrôleur de gestion

  • DSCG (Bac + 5)
  • Master comptabilité – contrôle – audit, management stratégique, contrôle de gestion et audit organisationnel…

Salaire

De 28 000€ pour un jeune diplômé à 50 000€ – 80 000€ par an pour un cadre confirmé.

Évolutions professionnelles

Le métier de contrôleur de gestion comporte différents niveaux de responsabilité, de l’assistant junior au contrôleur de gestion senior ou directeur de contrôle de gestion. Le métier permet également d’évoluer vers des postes de direction dans le domaine de la finance et de l’audit.

Scroll Up