Commissaire aux comptes

Le commissaire aux comptes (CAC) a une mission légale à haute responsabilité. Il agit comme observateur indépendant chargé de valider les écritures comptables des entreprises. Dans la plupart des cas (90%), il occupe la profession d’expert-comptable. Néanmoins, le commissaire aux comptes ne peut pas exercer ces deux fonctions pour une même entreprise.

 

Le métier de commissaire aux comptes est une profession libérale qui s’exerce souvent avec des associés les collaborateurs salariés. Il peut également s’exercer en tant que salarié dans un cabinet d’audit.

Les missions du commissaire aux comptes

La mission première du commissaire aux comptes et de valider les comptes des entreprises de plus de 50 salariés et des sociétés anonymes. Il avertit le conseil d’administration et les actionnaires en cas d’irrégularité et, si nécessaire, le procureur de la République. Le commissaire aux comptes doit également certifier les comptes annuels remis aux actionnaires.

Sans pour autant s’immiscer dans la gestion de l’entreprise, le commissaire aux comptes effectue un audit, examine minutieusement les comptes et des systèmes d’information de l’entreprise. Il peut prodiguer des conseils et intervenir lors d’événements ponctuels.

Les qualités requises pour exercer le métier de commissaire aux comptes

  • Le sens de la précision et de l’exactitude
  • Une aisance avec les chiffres
  • Une capacité d’analyse
  • Le sens de l’indépendance
  • Une parfaite maîtrise des règles comptables et juridiques
  • Le respect du code de déontologie fixant les droits et les devoirs de la profession
  • Intègre et discret

 

En cas d’erreur, la responsabilité civile du commissaire aux comptes peut être engagée. En cas de viol du secret professionnel, sa responsabilité pénale peut également être engagée.

Les diplômes requis pour exercer le métier de commissaire aux comptes

Pour devenir commissaire aux comptes, il faut obtenir une affiliation de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes en justifiant d’une formation longue allant jusqu’à Bac + 8. Le diplômé du DEC Bac +8 ayant effectué pendant son stage le quota d’heures de Commissaire Aux Comptes peut exercer la profession de Commissaire Aux Comptes.

Salaire

Un commissaire aux comptes peut exercer sa profession seul au sein d’un cabinet. Il peut également exercer pour une ou plusieurs sociétés, l’activité d’expert-comptable.

À titre indicatif, un manager salarié d’un cabinet d’audit peut atteindre une rémunération variant de 60 000 à 110 000 € par an.

Scroll Up